Les investissements publicitaires sur le digital dépassent ceux de la télévision en france

Design – Peugeot 504 cabriolet vectorisé
février 26, 2017
ad-parlor-wall- analyse-visuelle
[SOCIAL MEDIA] AdParlor lance Intelligence Tags – Un système de reconnaissance et d’analyse visuelle
février 28, 2017

Les investissements publicitaires sur le digital dépassent ceux de la télévision en france

depense-publicitaire-france-2015-2016

2016 a été une année marquante pour les dépenses publicitaires en France. Le numérique a dépassé les dépenses de télévision pour la première fois

« Le digital est encore une fois le segment du marché publicitaire en plus forte croissance. Mais en 2016, les contrastes du marché du display s’accentuent de manière notable, et le poids des médias sociaux atteint un niveau encore jamais vu. En effet, ces derniers contribuent fortement à chacun des leviers clés de croissance du display – la vidéo, le mobile, le programmatique – et portent largement l’accélération du marché. » Sébastien Leroyer, directeur chez PwC


Selon un rapport du Syndicat des Régies Internet (SRI) et de PricewaterhouseCoopers (PwC), la part du numérique dans l’ensemble des dépenses publicitaires en France a atteint 29,6% en 2016, dépassant pour la première fois la TV. Le media « Télévision » a réussi à augmenter sa part, cependant, enregistrant une hausse de moins de 1 point de pourcentage à 28,1%.

La plupart des autres canaux de médias traditionnels ont souffert par rapport à 2015, ainsi  le Print, les annuaires et la radio ont tous vu leurs parts de marché sur l’ensemble des dépenses publicitaires en France diminuer en 2016, tandis que la publicité outdoor a réussi à augmenter d’un demi-point.

La montée en flèche du digital a été largement influencé par les dépenses publicitaires sur les médias sociaux, selon SRI et PwC. Le social (c’est-à-dire les réseaux sociaux) représente désormais 38% du display (453 M€) et affiche une croissance de 62% vs 2015. Cette croissance du social se retrouve sur tous les leviers clés du display. A l’inverse, le display « non social » voit sa part baisser de 73% à 62% du display, avec une baisse de 3% (=750 M€).

La force du Social media était encore plus évidente quand on regarde les formats d’affichage «traditionnels» d’affichage numérique, tels que des bannières et d’autres types non vidéo. Social a représenté 51% des dépenses publicitaires traditionnelles en France en 2016, contre 41% en 2015, les investissements ayant progressé de 33% à 336 millions d’euros (371,7 millions de dollars).

La publicité vidéo numérique a également fortement biaisé vers les efforts des médias sociaux. Selon SRI et PwC, les dépenses en publicité vidéo ont progressé de 351% à 117 millions d’euros (129,4 millions de dollars), passant de 8% en 2015 à 72% l’an dernier.

A noter aussi la part croissante du mobile :

  • 41% des dépenses digitales sont à présent allouées au mobile (search + display).
  • Le social, qui est « nativement mobile » (76% des investissements social sont sur mobile), représente 78% des investissements display sur le mobile et croît plus fortement, +71% (vs +39% sur le fixe).

Pour télécharger l’infographie du SRI c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *