[OUTILS] – Plateforme de diffusion – MEDIUM

etude de cas B2B social media shipserv
[Etude de cas] social media B2B: ShipServ – Transport
janvier 31, 2017
ETUDE DE CAS INBOUND MARKETING - AMADEUS RAIL
[ETUDE DE CAS] – B2B – Inbound Marketing – Amadeus Rail
février 2, 2017

[OUTILS] – Plateforme de diffusion – MEDIUM

Qu’est ce que c’est ?

8

millions


d’articles
60

Millions


visiteurs uniques/mois
700

auteurs


Francophones

Medium est une sorte de plateforme de blogging mixée à un réseaux social créée en 2012. Le CMS (système de gestion de contenu) permet à ses utilisateurs de poster des articles ou de consulter les publications des autres internautes. L’audience serait de 25 millions de visiteurs uniques par mois (2016)

Comment ça marche ?

Inscriptions et premiers pas
  • L’inscription sur la plateforme est facilitée avec Twitter, Facebook, un compte Gmail. Elle est aussi possible avec une simple adresse mail.
  • L’interface, en anglais, permet de choisir ses centres d’intérêt : les articles seront proposés en fonction de ces choix. Ils pourront être modifiés ultérieurement (rubrique « follow your interests »).
  • Le profil est personnalisable : photo, bio, adresse d’un site professionnel ou d’un blog… Néanmoins, cette présentation est minimaliste.

A quoi cela sert ?

Ecrire et diffuser du contenu auprès d’une nouvelle audience plutôt anglophone « d’influenceurs » et d’early adopter

  • Publier un article

Les contenus publiés peuvent ensuite être enrichis par d’autres membres du réseau social et notés… comme sur Tumblr et Reddit, le réseau social d’échange de liens et de discussions qui publie les sujets les mieux notés sur sa page d’accueil pour ceux qui veulent voir comment cela marche suivez ce lien

S’informer et lire du contenu de qualité

  • Suivre, commenter

Un accès à de nouveaux contenus, classés par « collections » ou mis en avant par la plateforme,
En France, récemment, on a pu voir Samuel Laurent (Responsable @decodeur du monde) et le rédacteur chef de BFM Business ou encore Matthieu Beigbeder (notre nouvel arrivant) raconter ses derniers jours à iTELE. Mais on peut aussi trouver des influenceurs connus comme Philippe Jeudi, Simon Robic surement le plus intéressant en matière de marketing et business web
A noter que Bruno Lemaire,ainsi que Laurent Guimier (le directeur de Franceinfo), Mathieu Nebra (co-foundateur de OpenClassrooms) ont testé


Qui a crée ce service ?

Quel est le business model ?

2014

Janvier

Une première levée de fonds de 25 millions de dollars auprès notamment de Greylock Partners, Google Ventures, Betaworks et des investisseurs privés

  

2014

Octobre

Monétisation de la l’audience via des campagnes natives payperview et des posts sponsorisés (sur lesquels Medium prend un pourcentage)


Medium a lancé une série de publications regroupées sous le titre « re:form », dont les textes étaient sponsorisés par BMW. Ces textes portent, en bas de page, la mention « présenté par BMW 4 Series » et sont publiés par le profil de BMW sur la plateforme. La campagne a duré six mois

A peu près à la même époque, l’entreprise avait décidé de se rapprocher des médias américains traditionnels et avait développé un partenariat avec la chaîne de télévision américaine ESPN pour la Coupe du Monde de football en 2014. Une page « coupe du Monde » avait été créée, où les lecteurs pouvaient poster des articles dont certains étaient repris sur le site d’ESPN.

2015

Septembre

Medium lève 75 millions de dollars d’investissements, notamment de Google Ventures et Greylock Partners.

  Cette opération valorise Medium à 400 millions de dollars

2016

Avril

Medium a rendu public un nouveau système de monétisation

Avec deux axes : premièrement, le site offre la possibilité à des médias en ligne de créer des blogs sur sa plateforme.
Deuxième axe de monétisation : Medium a noué des partenariats avec certaines marques, qui peuvent publier des contenus sponsorisés.

4 janvier 2017

Evan Williams a annoncé vouloir réduire de 30% ses effectifs et fermer 2 bureau. Avec un objectif se passer de la publicité.

« Ces dernières années, la plateforme avait multiplié les opérations sponsorisées. Des actions qui ne correspondent pas au credo originel de la plateforme » 

En outre, il souhaite continuer à promouvoir des contenus longs et de qualité, en rémunérant leurs auteurs :

Nous croyons que les gens qui écrivent et partagent des idées devraient être rémunérés selon leur habileté à éclairer et informer, et pas seulement selon leur habileté à attirer quelques secondes d’attention »

.
Vers quel modèle financier Williams veut-il se tourner pour cela ? Rien n’est pour le moment défini. Williams explique simplement, de manière assez vague :

« Nous dirigeons nos ressources et notre attention pour définir un nouveau modèle pour la rémunération des auteurs et créateurs basée sur la valeur qu’ils créent pour les gens »

Source:

Business insider
le blog de Evan Williams
Adage
Arret sur image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *